Brico-Déco

A la découverte des panneaux photovoltaïques…

Vous envisagez d’acheter des panneaux photovoltaïques et vous cherchez des informations pour faire le bon choix ? Dans ce cas, vous êtes au bon endroit !  Dans cet article, je vous expose les questions principales auxquelles vous devez prêter attention. Je vous donnerai  ensuite une idée des prix cibles auxquels vous attendre. Cela vous permettra d’installer les panneaux photovoltaïques qui conviennent le mieux à votre situation.

(*** en collaboration avec Bobex ***)

panneaux-solaires-1-1

1. Types de panneaux solaires

Il y a fondamentalement deux subdivisions parmi les panneaux solaires : photovoltaïque et thermique. Ils sont parfois, même souvent, confondus. La différence est pourtant assez simple : photovoltaïque signifie que les panneaux solaires convertissent directement la lumière du soleil en électricité alors que thermique signifie utiliser la chaleur des rayons du soleil pour chauffer, de l’eau généralement.

Dans cet article, on parlera indistinctement de panneaux solaires et de panneaux photovoltaïques pour parler de photovoltaïque.

Parmi les photovoltaïques, l’on retrouve principalement quatre types de panneaux. Chacun d’eux étant mieux adapté à l’une ou l’autre situation.

  • Les panneaux solaires amorphes sont très légers et flexibles. Les toitures dont le support est irrégulier ou dont la capacité portante est faible se prêtent davantage à l’installation de cellules solaires amorphes. Si ces panneaux solaires sont les moins chers à l’achat, ils sont également globalement moins performants. Cependant, dans les régions peu ensoleillées, les panneaux amorphes sont conseillés car une luminosité faible leur suffit pour fonctionner. Malheureusement, leur durée de vie est plus courte que celle des autres. Ils durent en moyenne 15 ans.
  • Les panneaux solaires monocristallins se composent d’un seul cristal par cellule solaire. Le rendement des cellules solaires monocristallines est plus élevé que celui des cellules amorphes et polycristallines, mais ces panneaux sont également plus chers. L’installation de tels panneaux est idéale dans les régions ensoleillées car ils fonctionnent le mieux lorsqu’ils sont directement exposés aux rayons du soleil. Leur durée de vie moyenne est de 25 ans.
  • Les panneaux solaires polycristallins se composent de plusieurs cristaux par cellule solaire. Ils sont plus performants que les monocristallins lorsque la lumière est diffuse, notamment lorsqu’il y a une couverture nuageuse, ce qui représente un net avantage en Belgique ! Point de vue prix, ils se situent au milieu. Finalement, ces panneaux durent en moyenne 25 à 30 ans.
  • Les panneaux solaires CIGS sont à la pointe de la technologie. Les initiales CIGS représente les quatre matériaux utilisés pour fabriquer ces panneaux : cuivre, indium, gallium, séléniure. Ce sont les panneaux les plus performants actuellement.

Dans le cas des panneaux solaires thermiques, la chaleur des rayons du soleil est utilisée pour chauffer principalement l’eau. La chaudière solaire est un exemple bien connu de la méthode thermique.

 

2. Le rendement des panneaux solaires

Le rendement des panneaux solaires se situe entre 6% et 24%. Le rendement signifie la quantité de lumière solaire qui pourra convertie en électricité. Plus le rendement est élevé, moins il faut de surface pour produire une certaine quantité d’électricité.  Mais que faire si vous n’êtes pas satisfait de votre rendement ?

  • Nettoyer vos panneaux solaires

L’entretien des panneaux solaires n’est pas une tâche difficile, mais elle est nécessaire. Avec le temps, une fine couche de saleté s’accumule sur les panneaux solaires. Cette saleté est causée par la poussière, le sable, les feuilles, la pluie, la grêle, le vent et les excréments d’oiseaux, ce qui entraîne une diminution de l’efficacité d’environ 3%, un nettoyage est donc recommandé.

Si vous avez une maison avec un toit incliné, vos panneaux solaires ne doivent être nettoyés que tous les cinq à huit ans. La pluie emporte la plus grande partie de la saleté. Lorsque les panneaux sont disposés de façon plane, la pluie élimine moins les saletés et il est donc évident qu’un nettoyage plus régulier doit être fait : environ tous les trois ans.

  • Optimiseurs de puissance

Plus il y a de l’ombre sur vos panneaux solaires, plus le rendement est faible. Même une petite zone ombragée peut avoir des conséquences dramatiques. Il est bien sûr difficile d’éviter l’ombre des arbres, des grands bâtiments et des cheminées.

Pour limiter l’impact de l’ombre, vous pouvez utiliser des optimiseurs de puissance.  Un optimiseur de puissance est une puce électronique qui maximise le rendement énergétique de chaque panneau solaire de façon individuelle.

  • Cellules solaires

Après quelques années, de nombreuses installations de panneaux solaires sont confrontées à une perte d’efficacité importante. Cette perte est le résultat d’une dégradation accélérée des cellules solaires. On appelle cela la dégradation induite potentielle (PID).

L’installation d’une PIDbox peut être utile à cet effet. Il s’agit d’un appareil conçu par la société Ilumen et que l’on place entre les panneaux solaires et l’onduleur. Celui-ci réparera les cellules solaires dégradées durant la nuit, lorsqu’elles ne sont pas actives.

 

3. Surface installation solaire  

En moyenne, un panneau solaire occupe 1,5 m². Pour obtenir la surface totale nécessaire pour votre installation, multipliez le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin par 1,5.

En général, pour couvrir les besoins d’un ménage moyen en électricité, 13 panneaux solaires sont nécessaires, ce qui correspond à une puissance d’environ 4.500 Wc (Watt crête). Dès lors, si vous voulez 13 panneaux solaires, multipliez 13 par 1,5, vous obtenez alors 19,5. La surface nécessaire pour votre installation est donc de 20 m².

 

4. Prix panneaux solaires 

Le prix des panneaux solaires baisse chaque année. Ceci est principalement dû au fait que la technologie s’améliore d’année en année et que de plus en plus de fournisseurs arrivent sur le marché.

Pour avoir une idée, le prix actuel par kWc se situe en 1.000 et 1.700€. Pour un ménage moyen, lequel a besoin d’une installation de 13 panneaux et d’une puissance de 4,5 kWc, il faut compter un budget entre 6.000 et 8.000€, onduleur compris. Pour une petite installation de 6 panneaux solaires et d’une puissance de 1,8 kWc, le prix environne les 2.000€.

 

5. Le retour sur investissement

L’énergie renouvelable n’a jamais été aussi à la mode. Mais ce n’est pas seulement une mode, c’est une façon responsable de générer votre énergie, avec un avantage supplémentaire pour votre portefeuille. C’est également un moyen d’être indépendant du réseau électrique. Particulièrement si vous combinez votre installation avec une batterie solaire, auquel cas vous serez presque complètement séparé du réseau.

A partir de 12 m², les panneaux solaires sont rentables. Si vous avez une facture électrique moyenne de 600 euros par an pour votre famille, vous pouvez récupérer le coût de vos panneaux solaires en 10 ans. Tout ce qui suit n’est que pur profit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s