Mobility

Salon de l’Auto: leasing privé, voitures d’occasion et leasing vélo sous la loupe!

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, c’est le Salon de l’Auto! Publicités en masse, bonnes affaires à la pelle, c’est la folie dans les concessions. A cette occasion je vous propose de nous arrêter sur trois tendances qui jalonnent le secteur automobile actuel.

Salon de l'Auto 2019

  1. Le leasing privé: pour « acheter » sa voiture « sans soucis »

Le leasing privé, c’est un système permettant aux particuliers d’acquérir un véhicule sans réellement l’acheter. Jusqu’il y a peu, le leasing automobile était exclusivement réservé aux sociétés; c’est en 2015 que le système s’est étendu aux particuliers, avec un certain succès, puisqu’en 2017, on dénombrait déjà pas moins de 10.000 contrats de ce type. Lancé de manière un peu expérimentale à ses débuts, le leasing est désormais proposé par une multitude de marques sur une multitude de modèles, généralement pour une durée allant de deux à cinq ans et/ou un kilométrage maximum. 

Au rayon des avantages, on notera que le leasing privé permet d’avoir une vue précise sur le coût que représente votre voiture sur un an. Le loyer mensuel est déterminé d’avance, et inclut la location de la voiture, les assurances, les entretiens, les taxes et, selon les contrats, le changement de pneus en hiver et au printemps, l’assistance en cas de panne ou d’accident, etc. Le leasing privé se présente donc comme la formule « zéro surprise » ou « all included », qui vous met à l’abri de toute dépense imprévue.

Il faudra néanmoins rester attentif à ce qu’inclut réellement le contrat que vous signerez et ce, pour effectivement éviter la moindre surprise. Prenez notamment bien garde aux dispositions concernant:

  • La franchise à payer en cas d’accident: il est généralement possible de la faire baisser – parfois jusqu’à zéro – moyennent une augmentation du loyer mensuel. 
  • L’étendue de l’assistance en cas de panne: fonctionne-t-elle à l’étranger? Inclut-elle un véhicule de remplacement? Pendant combien de jours?
  • Êtes-vous la seule personne à pouvoir conduire le véhicule? Est-il envisageable d’ajouter un conducteur « secondaire »?
  • Au moment de la restitution du véhicule, que se passe-t-il si votre kilométrage dépasse celui prévu par le contrat? A l’inverse, que se passe-t-il si vous n’atteignez pas le kilométrage prévu initialement?
  • Quels sont les dégâts « tolérés » et ceux qui seront facturés lors de la restitution du véhicule? N’hésitez pas à consulter les dispositions de la norme « Renta », qui institue justement la différence entre les dégâts dus à une « usure normale » et ceux engendrés par une utilisation inappropriée.
  • Notez enfin – ce n’est pas un détail – que dans le cadre du leasing privé, le véhicule pour lequel vous payez ne vous appartiendra jamais. Il restera pour toujours la propriété du loueur!

 

  1. Un site de rencontre pour vendre/acheter sa voiture d’occasion

Si vous avez déjà vendu votre voiture par vous-même, vous le savez certainement: c’est une vraie épreuve! Et pour plusieurs raisons! En effet, pour vendre votre voiture, il va d’abord vous falloir évaluer sa valeur en fonction de son état mais également en fonction du marché, ce qui implique de nombreuses recherches et comparaisons sur des sites qui affichent des centaines ou des milliers de voitures similaires à la vôtre… . Ensuite il va falloir identifier les bons canaux pour la mettre en vente, vous devrez vous rendre disponible pour la faire visiter/essayer par des amateurs potentiels. Ceux-ci vont probablement marchander pour faire baisser le prix, donnant parfois lieu à des situations tendues et désagréables, surtout si vous n’êtes pas familier avec la négociation. Si vous optez pour la revente auprès d’un garagiste, vous n’en obtiendrez évidemment pas non plus le prix que vous en espériez, puisque ce même garagiste va devoir revendre votre voiture par la suite, tout en faisant une marge suffisamment intéressante… . Bref, la vente d’une voiture, c’est un peu la jungle.

Mais il y a un mais. Il existe maintenant des prestataires qui proposent à des conditions plutôt intéressantes de prendre en charge tous ces tracas administratifs et relationnels, et de s’occuper eux-mêmes de la vente de votre voiture, aux meilleures conditions possibles. L’Agence Automobile fonctionne déjà sur ce principe depuis quelques années. Et plus récemment, c’est une toute nouvelle application, sorte de « Tinder de l’Automobile », qui s’est lancée sur le marché: AutoDating.be.

Auto Dating

 

Avantages non-négligeables de cette formule pour le vendeur: toutes les démarches sont prises en charge, et la vente est souvent rapide car réalisée par des professionnels, qui ont leurs propres canaux de vente, et connaissent bien le marché de la seconde main. Dans le cas d’Auto Dating, et c’est un vrai plus, sachez que, lorsque le prix de vente est convenu, 70% de celui-ci vous est versé avant même la mise en vente du véhicule! Le solde, lui, vous est versé à la conclusion de la vente, simplement raboté d’une commission de 10%. Si le slogan n’était pas déjà pris, Auto Dating aurait vraiment pu crier sur tous les toits « zéro tracas, zéro bla-bla! »

 

  1. Faire une croix sur sa voiture de société … au profit du vélo *

Vous êtes salarié et vous bénéficiez d’une voiture de société? C’est un avantage très répandu en Belgique, mais aussi très envié. Et pourtant, il participe également à l’importance du parc automobile belge, aux problèmes de mobilité, et à la pollution (CO2, particules fines …) qui nous préoccupent de plus en plus. Mais tout n’est pas perdu, puisque voici que commence à prendre de l’ampleur le leasing « vélo » pour les entreprises! C’est une tendance de plus en plus présente auprès des employés qui ont accès à un véhicule de société. Quelques chiffres? KBC Lease a par exemple lancé le système il y a deux ans; 7.000 personnes ont déjà été séduites, et il y en a 500 à 600 de plus par mois, rien que chez KBC. C’est juste énorme!

Leasing Vélo

 

Pourquoi un tel engouement? Eh bien justement parce que la mobilité est devenue un véritable problème de société. Mais aussi parce qu’avec l’avènement du vélo électrique, on est désormais en présence d’une réelle alternative à la voiture. Ainsi, si auparavant on choisissait une voiture en leasing de plus petite taille pour pouvoir dégager un budget « vélo » en plus, ce n’est aujourd’hui plus forcément lié. Il y a maintenant un nombre croissant d’employés qui posent le choix de renoncer à la voiture, à l’avantage du vélo (électrique). Et cela reste un vrai avantage, puisque le prix moyen des vélos disponibles en leasing tourne autour de 3.500€, ce que peu de particuliers seraient sans doute enclins à débourser. Le leasing en entreprise, après avoir été la cible de critiques, sans doute fondées, va peut-être réussir à redorer sérieusement son blason et, qui sait, à porter haut les couleurs d’un futur plus propre, moins polluant, et plus axé sur la mobilité douce!

 

* Source: Vision (magazine de KBC Autolease) n°69

Une réflexion au sujet de « Salon de l’Auto: leasing privé, voitures d’occasion et leasing vélo sous la loupe! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s