Food

Tournée Minérale: un grand coup d’eau ou un coup dans l’eau?

La Fondation contre le cancer dresse un bilan positif de la première édition de la campagne « Tournée minérale« . Pour rappel, il s’agissait de sensibiliser la population à la problématique de la consommation d’alcool, en invitant les Belges à ne pas consommer d’alcool durant tout le mois de février. Au total, 122 460 personnes ont relevé le défi et plus de 185.000 euros ont été récoltés au profit de la recherche contre le cancer.

db61a1a4-d1c7-11e6-b13a-db988a7abce0_original

75% de flamands contre 25% de francophones

Les premières statistiques de l’opération montrent que le nord du pays a été davantage séduit que le sud par ce mois d’abstinence (75%, soit 91 845 flamands contre 25%, soit 30 615 francophones). Six participants sur dix étaient des femmes, quatre sur dix des hommes avec un âge moyen tournant autour de 40 ans.

Dans la partie francophone du pays, la campagne a connu le plus de succès dans les provinces du Brabant wallon et de Namur avec 11 inscrits pour 1 000 habitants. Côté néerlandophone, c’est la province de Flandre occidentale qui s’est montrée la plus enthousiaste avec 17 inscrits pour 1 000 habitants.

Les participants avaient la possibilité de se faire parrainer pour l’occasion, et de participer ainsi à la constitution d’une cagnotte pour la Fondation contre le cancer. L’intégralité du montant récolté par l’opération, soit plus de 185.000 euros, ira directement à la recherche contre le cancer. Les initiateurs ont d’ores et déjà annoncé une deuxième édition de « Tournée Minérale » pour février 2018.

Motivations principales

Lors de leur inscription, il a été demandé aux personnes de motiver leur participation. Pour 64% d’entre-elles, la réponse a été « pour que mon organisme puisse faire une pause avec l’alcool« , alors que pour 52% c’était davantage pour « se sentir en meilleure forme« .

Ma tournée minérale

De mon côté, j’avais surtout pour motivation de prendre conscience de ma consommation d’alcool. Au fil des années, j’ai pris l’habitude de boire de l’alcool par petites doses mais de façon (trop) régulière: un verre le soir en rentrant du boulot, puis un deuxième avec le repas; chez les parents ou beaux-parents, en passant chercher mon fils; au resto, où trop souvent d’ailleurs le vin du patron est une sacrée piquette…

Les promesses de la campagne Tournée Minérale étaient diverses et attrayantes: un meilleur sommeil, un plus beau teint, un regain d’énergie, une perte de poids, une économie d’argent … Personnellement, je n’ai rien vu de tout ça! Alors peut-être que ma consommation habituelle n’est pas suffisamment importante pour qu’un mois d’abstinence fasse visiblement de l’effet; ou peut-être que je dors déjà bien, que mon teint naturel resplendit, que je pète la forme, mince et riche que je suis! Ou peut-être aussi que ces effets sont difficilement mesurables et ne se font ressentir que sur le très long terme, pour autant qu’on ne change pas de vice entretemps.

Par contre, l’expérience m’a permis de prendre conscience qu’un verre tous les soirs n’est ni nécessaire, ni forcément si agréable qu’on le pense, et que d’autres boissons peuvent très bien procurer le même plaisir. Je continue cependant de penser que l’alcool a tout à fait sa place dans le cadre d’une consommation sociale, festive et joyeuse.

PS: pour être 100% fair-play, je me dois d’avouer que sur un mois d’abstinence, je me suis quand même permis deux petits écarts 😉 Santé!

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s